Vous vous demandez ce qu’est l’agriculture urbaine ? Cet article vous donnera peut-être l’envie de vous lancer dans un tel projet.

Temps de lecture : 2 minutes

Qu'est-ce que l'agriculture urbaine ?

L’agriculture urbaine se caractérise par de petits espaces. Sur un balcon, le toit d’un immeuble ou encore un petit jardin de ville, les récoltes qui en résultent servent uniquement à la consommation du ménage ou à la vente de proximité. Parmi les cultures produites, les fruits, les légumes, les fleurs ainsi que les herbes aromatiques, sont celles majoritairement présentes dans ces jardins potagers. Pourtant on oublie souvent que l’élevage peut aussi être intégré à l’agriculture urbaine. Evidemment les cheptels sont fortement réduits et les animaux sont alors principalement des poules et des lapins.

L'évolution de l'agriculture urbaine

Les événements historiques sont à l’origine du développement de l’agriculture urbaine. En effet lors des périodes de crises alimentaires, immobilières ou environnementales, les populations devaient trouver des solutions au manque de denrées et de place. Les révolutions industrielles du XIXème siècle ont également induit la réduction des terres fertiles agricoles. Après les guerres mondiales du XXème siècle, l’agriculture urbaine connait un réel essor. Enjeu du développement durable, de l’aménagement urbain et de la lutte contre l’insécurité alimentaire, il devenait crucial de trouver des solutions aux multiples changements que connaissaient la planète. Aujourd’hui, l’agriculture urbaine en France ne vise plus seulement à résoudre des problèmes mais devient de plus en plus un nouveau mode de vie à part entière. Il existe deux grands types d’agriculture urbaine :

  • Celle dite « paysanne» qui englobe de petites structures souvent familiales qui mixent activités de services et de production.
  • Celle dite « entrepreneuriale» qui est exclusivement orientée vers une production alimentaire pour un marché local.

Les différentes techniques

Les techniques évoluent de plus en plus et les méthodes de cultures se multiplient à grande vitesse. Aquaponie, hydroponie, toits végétalisés, permaculture, micro-fermes ou bien fermes indoor sont autant de techniques qui rythment le quotidien de nombreuses personnes trouvant dans celles-ci, un certain nombre d’avantages.

Les avantages de cette pratiques

Si cette technique a su charmer autant de monde, c’est qu’ils y ont vu plusieurs avantages et bienfaits :

  • Economiques: Cultiver chez soi avec un but lucratif permet une entrée d’argent secondaire. Cela crée également de l’emploi.
  • Alimentaires: Grâce à un jardin potager et quel que soit sa forme, un certain degré d’autosuffisance alimentaire est possible.
  • Écologiques: L’agriculture urbaine entraîne une amélioration de la biodiversité en créant des espaces favorables aux pollinisateurs, une réduction des gaz à effet de serre et des îlots de chaleur ainsi qu’un meilleur drainage des eaux de pluie.
  • Socioculturels : Les jardins communautaires permettent la création de liens sociaux et d’intégration entre voisins. Ils permettent aussi la revitalisation d’espaces plus défavorisés et d’embellissement de plusieurs quartiers.

L’agriculture urbaine vous semble être une bonne solution et vous souhaitez maintenant acquérir un potager ? Contactez les blobs !

Nous avons hâte de cultiver avec vous !

Et si on échangeait ?

Votre culture d'entreprise

avec les potagers d'entreprise des blobs


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.