Prendre soin du sol pour des cultures potagères réussies

On ne le dira jamais assez, il est essentiel de prendre soin du sol pour obtenir des cultures potagères réussies. Pour accueillir et nourrir vos plantes dans les meilleures conditions, voici “opère” fonctionne le sol.

Temps de lecture : 2 minutes

Comment fonctionne le sol

Le sol est la couche superficielle de l’écorce terrestre qui va de sa surface jusqu’à la roche-mère. Son épaisseur varie de quelques centimètres à quelques mètres. C’est un milieu complexe, composé de minéraux et d’éléments organiques liés entre eux de manière électrique.

Si l’on schématise, voici comment il fonctionne : 

  1. Photosynthèse : le carbone présent dans l’atmosphère entre dans le cycle du vivant via les stomates de plantes, puis est ingéré par les divers êtres vivants. 
  2. Humification : Le carbone est stocké dans l’humus, dans la partie superficielle du sol.
  3. Minéralisation : L’action des éléments (eau, air, chaleur) combinée à celle des organismes du sol minéralise la matière organique qui, assimilée par les plantes, est ensuite relâchée dans l’atmosphère
  4. Et rebelote…

Le sol fonctionne comme un système digestif

Il se nourrit de matière organique fraîche. La matière organique du sol est composée de débris végétaux et d’animaux qui se déposent à la surface et de l’ensemble des organismes vivants qui la décomposent, ainsi que de roche (azote, phosphore, potasse + oligoéléments sous forme d’argile, de limons ou de sable).

Il digère : les organismes du sol cassent les molécules complexes, s’en nourrissent et excrètent des déchets assimilables par les plantes (de petite taille et solubles dans l’eau pour pouvoir être assimilés par les racines des plantes).

Il stocke l’eau.

Le "garde-manger du sol" : le complexe argilo-humique

La structure du sol est maintenue stable grâce au complexe argilo-humique (CAH) : structure formée d’argile et d’humus (substance organique complexe issue de la transformation de la litière.) Les molécules d’argile et d’humus sont chargées négativement et sont reliées par des “liens” formés d’ions positifs de calcium, magnésium, hydroxyde de fer ou alumine. Des “colles” biologiques viennent les renforcer : certains champignons mycorhiziens et le tube digestif des vers de terre. 

Ce complexe argilo-humique retient à sa surface des cations, éléments minéraux essentiels à la nutrition des plantes. Lorsqu’il est détruit (acidification, sécheresse ou usage de produits chimiques), les minéraux ne sont plus retenus et peuvent être lessivés. 

Qu'est ce qu'un sol sain ?

50% d’air et d’eau

50% de matière organique dont 10% de minéraux

Sources : Vivre avec la terre de Perrine et Charles Hervé-Gruyère

Vous souhaitez installer un potager d’entreprise et prendre soin du sol pour des cultures potagères réussies ? Les blobs vous accompagnent pour mettre en place ces bonnes pratiques. 

Nous avons hâte de cultiver avec vous !

Et si on échangeait ?

Votre culture d'entreprise

avec les potagers d'entreprise des blobs

Gagneux respire_Plan de travail 1