Mieux vivre en ville grâce à l’agriculture urbaine

Faire de l’agriculture urbaine, c’est faire pousser des produits agricoles en ville. Cette démarche connait un véritable engouement ces dernières années grâce aux citadins qui cherchent un moyen d’améliorer la qualité de leur quotidien sans renoncer à vivre en zone urbaine.

Mieux vivre grâce à l’agriculture urbaine ? C’est possible et on t’explique pourquoi !

Pourquoi jardiner améliore votre bien-être personnel ?

Jardiner pour être en bonne santé

En ville, la population se sent de plus en plus concernée par l’impact de la pollution sur sa santé. L’agriculture urbaine lutte contre cette pollution en réintégrant des plantes dans le paysage urbain. L’air est plus pur, l’eau et le sol sont moins pollués et les villes éliminent mieux le CO2 et la chaleur grâce à la verdure. Mais ce n’est pas tout : être en contact avec les plantes a une influence positive sur la santé des jardiniers. D’après les travaux de Nicolas Guégen, une personne qui jardine aura par exemple en moyenne 30% moins de rhume et 45% moins de migraine. Les maladies cardiovasculaires sont également moins fréquentes dans les villes vertes.

Jardiner c’est aussi un moyen simple et écolo de faire un peu de sport. Moins d’une heure de jardinage suffit pour éliminer les calories d’un burger ! En effet une demi-heure aux petits soins des plantes vous fait brûler entre 150 et 200 kcal.

L’influence de la Nature sur le moral

En 2019, les Français ont déclaré que la vue sur des arbres ou des espaces verts sont des facteurs essentiels de bonheur. Le fait de voir de la verdure suffirait à améliorer le moral d’une personne. C’est du moins ce qui est affirmé dans le Feng Shui. Mettre des potagers dans les villes rend aussi de nombreux citadins heureux car ils ressentent le besoin de se rapprocher de la Nature. Parmi les éléments qu’ils souhaitent voir le plus dans leur cadre de vie, les salariés des grandes villes ont majoritairement répondu vouloir des plantes vivantes.

Même en entreprise, plusieurs études ont montré qu’une entreprise qui verdit ses bureaux entretient la bonne humeur au sein des équipes et le bien-être des employés. Il n’y a rien d’étonnant à ça : être en contact avec des plantes diminuent naturellement le stress. Mais les employés qui travaillent dans des bureaux végétalisés se disent aussi plus enthousiastes dans leur travail et plus satisfaits de leur vie professionnelle.

L’agriculture urbaine pour mieux vivre ensemble ?

Les quartiers revitalisés par l’agriculture urbaine

Nous l’avons vu, sur le plan personnel jardiner a donc beaucoup à nous apporter mais c’est aussi le cas sur le plan collectif. Dans les grandes villes comme Paris, Montpellier ou Lille, les résidents prennent eux-mêmes en main la végétalisation de leurs quartiers. Les jardins partagés et les potagers collaboratifs donnent un nouveau visage au voisinage et favorisent les rencontres et les échanges.

Par exemple les « Jardins du Béton » sont des potagers aménagés en ville sur des espaces laissés à l’abandon. Ils stimulent les échanges entre populations diverses. Ils sont animés par des jardiniers bénévoles pour accueillir des adultes cherchant une réinsertion socio-professionnelle, des patients suivis en psychiatrie ou des enfants en situation de handicap, en plus d’être ouverts aux habitants du quartier. Ainsi le « Jardin du 12 » à Paris accueillent des enfants d’école primaire et des personnes bénéficiant des minima sociaux pour leur apprendre les bases de l’écologie, d’une alimentation saine et créer des relations de confiance fondées sur l’entre-aide.

Le phénomène de l’agriculture urbaine commence à s’enraciner dans toute la France. Si bien que l’association Conseil National des Villes et Villages fleuris, pour entretenir l’engouement, récompense depuis une quinzaine d’années les villes qui intègrent le plus la flore à leurs quartiers. Elle délivre le « Label national de la qualité de vie Villes et Village fleuris » aux villes qui mettent en place des projets verts pour améliorer la vie des habitants. En 2018, 10 nouvelles villes ont obtenu le « label à 4 fleurs », le plus dur à décrocher.

L’Agriculture urbaine pour recréer du lien social

L’agriculture urbaine a permis de donner une seconde jeunesse à certains quartiers mais c’est aussi la vie en communauté qui renait grâce à ces initiatives. Une ville verte est une ville plus agréable pour les piétons et mieux adaptée à leur déplacement. La démesure urbaine est limitée grâce à l’agriculture urbaine qui pérennise des îlots de verdure. Les quartiers se recentrent sur les espaces verts à taille humaine et donc sur l’Homme.

Le lien social est ainsi favorisé par le développement de l’agriculture en ville : les citadins se rencontrent et échangent plus facilement dans une ambiance apaisée par la verdure. Mais ces avantages sont aussi économiques. L’agriculture urbaine favorise les circuits courts en produisant localement des fruits, des légumes et autres produits agricoles. L’emploi dans les fermes urbaines est accessible pour les personnes généralement en difficulté sur le marché du travail comme les personnes handicapées. Sans oublier qu’une ville verte attirera plus de touristes. Ces opportunités permettent de mieux vivre ensemble grâce à la prospérité économique de la ville.

Mieux vivre en ville est facilité par l’agriculture urbaine. Sur le plan personnel cela améliore la qualité de notre cadre de vie et influence positivement notre santé physique et morale. Les biensfaits sont aussi collectifs grâce aux dynamiques que l’agriculture en ville crée dans les quartiers. Beaucoup de ces constats s’inspirent du « Smart grow », une stratégie américaine pour la croissance soutenable. Si avoir la main verte en ville te donne envie, viens faire un tour sur le site des Blobs pour découvrir où jardiner près de chez toi.

©2019 Les Blobs. Tous droits réservés.

Crédit photos : Designed by jcomp / Freepik